Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Le port > La sécurité > L’homme à la mer

L’homme à la mer

JPEG - 228.9 ko
Chute à la mer du Capitaine Philibert de la Tartane Lamglia, 1823
Ex-voto, chapelle des Lecques, St-Cyr-sur-Mer

La chute dans l’eau d’un équipier ou d’un passager est l’un des risques les plus graves qui pèsent sur toute sortie en mer ; c’est une éventualité toujours possible, même par beau temps, même avec un équipage aguerri.

Avoir conscience de ce risque, s’y être préparé en armant correctement son pointu, en entraînant son équipage et en prenant les précautions nécessaires avant chaque appareillage sont les garanties élémentaires que tout patron de pointu doit assurer à son équipage.


Le pavillon "O" O (oscar) est le signal international d’alerte qui signifie : " Un homme à la mer !

IMG/mp3/Morse_O-2.mp3
 

Documents joints


Document
(MP3 – 17.3 ko)
 

Articles

Témoignages

TémoignagesFlorence ARTHAUD Florence Arthaud sauvée des eauxFlorence Arthaud à la mer : un sauveteur témoigne Vidéo LCIWAT sélectionnée dans Actualité Florence Arthaud : retour sur une nuit d’angoisse
function googleTranslateElementInit() new google.translate.TranslateElement( pageLanguage : ’fr’ , ’google_translate_element’) ;

Lire la suite

Méditer

Méditer" Il y a quelques années, un équipage de course au large français, en traversant l’Atlantique, perd un homme qui tombe à la mer. C’est toujours un drame, même quand chacun à bord et le skipper compris sont des superprofessionnels comme c’est le cas. Toutes les manoeuvres effectuées pour retrouver l’équipier échouent. Tout le matériel du plus récent modèle est impuissant. Disparu. Après des heures d’efforts inutiles, le skipper abandonne.
L’homme à la mer, lui, n’a pas abandonné, même s’il a vu plusieurs (...)

Lire la suite

Mots-clés

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le jeudi 7 janvier 2021