Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Les auteurs > LABARTHE Michel

LABARTHE Michel

Articles

La girelle

La girelleLa girelle
Mieux la connaître pour mieux la pêcher.
La girelle, scientifiquement dénommée « Coris Julis », abonde sur nos côtes. Elle est des plus pêchées et demeure d’ailleurs le poisson traditionnel de la pêche à la palangrotte. La girelle vit près des côtes, sur des fonds de roche, dans les prairies et dans les herbiers de posidonie. Elle s’enfouit dans le sable la nuit, même parfois dans la journée pour se protéger.
Nous distinguons 3 types de girelle :
La girelle femelle, la plus petite en taille, (...)

Lire la suite

Les pêches traditionnelles & artisanales

La palangre
Le quai principal de Sanary s’appelait jadis le quai des Palangriers : c’est dire l’importance de cette pratique.
Cette méthode de pêche ancestrale comprend des avançons régulièrement écartés et accrochés à une ligne mère, le tout méticuleusement rangé dans des paniers aux fins de conserver l’ordre indispensable à la bonne pose de la palangre. Des sardines, des crevettes, des piades, des tentacules de poulpes … assurent l’appât. La longueur des avançons, leurs espacements et la taille des (...)

Lire la suite

Le sardinaïre

Les pointus de Sanary et le métier de Sardinaïré
Le pointu est une embarcation bien adaptée à la pêche aux sardines de prime (sardines capturées à la nuit commençante) ou d’aube (sardines pêchées au lever du soleil).
Plusieurs pêcheurs, alors nommés sardinaïré , pratiquaient cette pêche particulière à Sanary. Le sardinal (nom du filet) était roi et prioritaire par rapport aux autres pêches comme le trémail ou l’entremaille.
Cette pêche se pratique par beau temps, souvent après 2 jours de mistralade ou (...)

Lire la suite

La pêche aux filets

La pêche aux filetsLes pointus de Sanary et la pêche aux filets
Le pointu était un outil parfaitement adapté à la pêche aux filets, pêche pratiquée par les Sanaryens en fonction des époques, du temps, des poissons recherchés.
Peuvent notamment être rappelés :
La battude : Filet mis à poste pour la nuit, en forme de point d’interrogation pour dérouter le poisson et le pousser à s’emmailler. Il est posé sur des fonds d’herbier pour la recherche des rougets, bogues, sars, saupes, séverans et oblades. La battude se (...)

Lire la suite

La salade du port

La cueillette de la salade dans le port
Une salade, plus précisément nommée laitue de mer qui est une algue verte marine (dont le nom scientifique est Ulva alvéca), était abondante dans le port de Sanary où elle trouvait des eaux riches en matière organique propre à son développement.
A une époque où la glace fabriquée et conservée dans les glacières de la Sainte-Baume coûtait fort cher, cette salade de mer, récoltée et vendue à tous les poissonniers, maintenait le poisson au frais ; certainement moins (...)

Lire la suite


Envoyer un message

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le mercredi 15 novembre 2017