Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Quai des mots > Lexique > Lettre P

Lettre P

P papa
IMG/mp3/Morse_P-2.mp3


Au port : toutes les personnes doivent se présenter à bord, le navire doit prendre la mer”.

- païolle - païoù

JPEG - 38.8 ko
Païolles de la baignoire
Pointu CAMIRI

─ Plancher de cale d’un navire. (TLFi  ).

─ Plancher mobile dans le fond du pointu. (TLFi  ).

- pan

─ Ancienne mesure de longueur correspondant à vingt-quatre centimètres, usitée dans le Midi de la France. (TLFi  ).

- PAN PAN

─ En radiotéléphonie, signal international d’appel d’urgence. A distinguer de MAYDAY, qui est le signal de détresse.

- panne

  • Mettre, rester, se tenir en panne, prendre la panne

    Équilibrer l’effet du vent dans la voilure en disposant celle-ci de façon à immobiliser le bateau ou à ne le soumettre qu’à l’effet de dérive, sans que les voiles soient amenées ou fasèyent. (TLFi  )

  • Panne courante

    Allure d’un bateau (mis en panne) et qui dérive légèrement. (TLFi  )

  • Panne sèche

    Si on met en Panne, sans aucune voile et en se tenant en travers au vent par le seul effet de la barre de gouvernail mise dessous, la Panne s’appelle, alors, Panne sèche. (TLFi  )

  • Panne molle, panne ardente

    Le bateau dérive (...) soit tout à fait dans le lit du vent c’est la panne molle, soit légèrement vers l’avant, c’est la panne ardente. (TLFi  )

  • Tomber en panne

    Par extension, s’arrêter dans l’exécution d’un projet en attendant un moment plus favorable.

- passavant - passavant

─ Partie latérale du pont, en abord, permettant de passer entre l’avant et l’arrière à côté du rouf.

JPEG - 133.7 ko
Le passavant bâbord d’Esterello

- partègue - partego

─ Long bâton ou perche, de noisetier ou de saule rouge, avec une pointe ferrée servant à propulser les petites embarcations à fond plat utilisées sur les étangs de Berre, de Camargue, du Languedoc (negochin, negafol, bette...)

- patouilleux

─ Une mer patouilleuse est celle dont les lames sont grosses, courtes et agitées en plusieurs sens. (DaM - De Bonnefoux  )

─ Lame patouilleuse, lame courte, agitée dans tous les sens, qui se dit à propos des chaloupes et autres embarcations allant à la rame. Mer patouilleuse, mer grosse, relativement aux embarcations, aux chaloupes, aux canots, etc. (Littré  ).

- patron - patroun

JPEG - 94.1 ko
Gilbert, patron du pointu St François d’Assise

─ Le titre de Patron ou de maître est donné au main qui commande une barque ou un bateau du cabotage. (DaM - De Bonnefoux  )

─ Marin qui commande l’équipage d’une embarcation, qui tient la barre, le gouvernail. Synon. nocher (vieilli). Patron d’une barque, d’un bateau, d’une chaloupe, d’une goélette, d’un navire, d’un vaisseau ; patron-pêcheur. Au premier port où le bâtiment abordera, (...) les officiers de l’administration de la marine, capitaine, maître ou patron, seront tenus de déposer deux expéditions authentiques des actes de naissance qu’ils auront rédigés (Code Civil 1804, art. 60, p.13). (TLFi  ).

- pavillon - pavaioun

─ Pièce d’étoffe, généralement de forme quadrangulaire, que l’on hisse sur un navire pour indiquer sa nationalité, la compagnie à laquelle il appartient, ou pour communiquer un signal, une information (sanitaire, demande de secours, grade de commandement, etc.). (TLFi  ).

- pavois - -

─ Partie de la coque située au-dessus du pont. (TLFi  ).

JPEG - 92.1 ko
Le pavois jaune du pointu COLOMBE

─ Ensemble des pavillons d’un navire. (TLFi  ).

- pêche - pesco

─ Activité consistant à capturer des animaux aquatiques (poissons, mais aussi crustacés, céphalopodes...) dans leur milieu naturel.

  • pêcheur - pescaire, pescadou

    ─ Personne qui pêche, par métier ou pour son plaisir. (TLFi  ).

- penne - péno

─ Partie supérieure d’une antenne.

- phare - faro

─ Tour édifiée sur une côte, sur un îlot ou à l’entrée d’un port, surmontée d’une source lumineuse puissante, servant à guider la navigation maritime pendant la nuit. (TLFi  ).
consulter l’article de wikipedia

─ Ensemble des voiles portées par un mât.

- pic

─ espar qui tient le haut d’une voile aurique ; il est articulé sur le mât par la mâchoire de pic sur laquelle est fixée la drisse qui sert à hisser la voile.

  • à pic : une ancre est à pic quand elle est posée sur le fond, à l’aplomb du bateau, la chaîne est alors verticale.

- pied d’ancre

Voir : ancre

-  pitte-mouffe

─ Expression marseillaise pour désigner les petits poissons qui broutent les micro-organismes fixés sur la coque des bateaux. Par extension, on appelle aussi pitte-mouffe les personnes qui vivent de petits métiers.

- plat-bord - pla-bòrd

─ Bordage large et épais qui, fixé horizontalement sur le sommet de la muraille d’un bâtiment, recouvre la tête des allonges. (TLFi  ).

  • Quan leis unié, lei pla-bòrd é la cambuso crenïoun dé brefounié
    Quand les huniers, les plats-bords et la cambuse gémissent sous la tempête.

- pointu - pounchu

─ Embarcation de pêche et de promenade utilisée en Méditerranée. (MA).

─ Embarcation de Toulon, pointue des deux bouts, gréée d’une voile latine. (TLFi  ).

Voir l’article sur wikitionnaire .

- polacre - poulacro

─ Voile latine gréée à l’avant du bâtiment, et qui tient lieu de trinquette sans draille.
Prob. empr., de même que le cat. pollaca, pullaca (dep. 1614 ds ALC.-MOLL), le gr. ... (XVIIes.), le turc pulika (1656), pulaka, à l’ital. polacca, att. au sens 1 dep. 1614 (PANTERO PANTERA ds TOMM.-BELL.), d’orig. inc. La forme polacre, due à une épenthèse, est prob. à l’orig. des formes avec -r- des autres lang. (cf. ital. polacra dep. 1829, esp. et port. polacra, gr. (TLFi  ).

- pomme de touline - -

─ La pomme de touline est un lest constitué d’un nœud réalisé à l’extrémité d’une touline, fin cordage servant de lance-amarre. afin d’améliorer la portée et la précision de son lancer. Le noeud utilisé pour confectionner une pomme de touline est le poing de singe. La pomme de touline est aujourd’hui souvent utilisée... en porte-clés.

JPEG - 125.4 ko

- port - port

─ Lieu aménagé sur le littoral maritime, sur le bord d’un lac ou en certains endroits d’un cours d’eau important, pour recevoir et abriter les bateaux et leur permettre de charger et de décharger ce qu’ils transportent. (TLFi  ).

─ "C’est un sein, ou autre endroict de coste de mer, ou de riviere où les vaisseaulx surgissent pour charger ou descharger, ". (Dupuys 1573 dans TnJN  ).

- à poste

─ [En parlant d’un navire, du matériel] , à la place fixée, (...) normale. (TLFi  )

─ Rangé, prêt à être utilisé : ancre à poste, avirons à poste. Un navire est dit à poste quand il occupe la place prévue au mouillage ou à quai et que sa maneouvre est terminée. (TLFi  ).

- poupe - poupo

─ Partie arrière des anciens navires, en particulier dans la construction ancienne en bois, la partie comprenant l’arcasse, la voûte et le tableau arrière. (TLFi  )
antonyme : proue

- prélart

─ Grosse toile imperméabilisée servant à protéger des intempéries les dromes et les embarcations d’un navire, le chargement d’un véhicule, les marchandises déposées en tas, (TLFi  ).

- proue - pro, tuerto

─ Partie avant d’un navire. (TLFi  ).

─ "Est la partie du devant, ou bien la teste et le museau d’un vaisseau de mer ou d’eauë doulce ". (TnJN  ).


Naviguez dans le lexique en cliquant sur la première lettre du mot recherché
A A B B C D D E E F F G G H H I I J J K K L L M M
N N O O P P Q Q R R S S T T U U V V W W X X Y Y Z Z


GIF - 8.8 ko
A
GIF - 10.1 ko
P
GIF - 9.4 ko
S

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le dimanche 16 avril 2017