Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’association > Des souvenirs > Année 2012 > Sanary, nid des pirates

Sanary, nid des pirates

Bonjour, Herta, Servus, Walter !

Dimanche, arrivés enfin à notre destination de vacances, notre chère ville de Sanary au bord de la Mer Méditerranée, quelle frayeur ! d’un coup, d’un seul nous étions transportés au moyen âge ! Imaginez, une multitude de personnes habillées en costumes anciens déambulant le long du port ! que se passe-t-il ici ? ce n’est plus le temps du carnaval quand même ! Des hommes munis de sabres et de pistolets couraient le long du quai, mais pas un policier en vue – les anarchistes ont-ils pris possession de la ville ?

dans des échoppes, des femmes et des hommes en costumes anciens vendaient des produits suspects ! une grande cage en fer où un squelette humain annoncait des actions horribles et dans laquelle des jeunes femmes terriblement affolées allaient être enfermées ! et toujours pas un seul policier en vue !

finalement on a compris : c’étaient des pirates, car ils étaient arrivés avec toute une flotte de pointus, déjà équipés de canons !

Par contre nous n’avons jamais compris le rôle de cet Amiral-Pirate. En tout cas il devait s’agir d’une grande personnalité, car il était considéré avec respect et son allure témoignait de son importance.

Sans prévenir les navires ont quitté le port et nous espérions ce spectacle terminé et que nous n’avions plus besoin d’avoir peur – mais soudainement un vacarme : les navires des pirates attaquaient la ville, avec des canons, des fusils et des bombes ! Cette attaque a duré de longues et terribles minutes !

Il n’était pas facile en tant que spectateur de s’orienter au milieu de ce vacarme de grenades, de bombes et des coups de canons. Notre ville touristique d’habitude si paisible est devenue soudainement infernale. La poudre des canons brulait nos yeux sous un spectacle horrifiant lorsque les pirates sont revenus et ont pris possession du quai. Et là nous avons vu : ils avaient fait des prisonniers : des jeunes femmes enchaînées ont été déchargées des navires.

visiblement on a dû capturer sur une île du sud ces jeunes filles comme esclaves qui devaient être vendues ici. Elles ont été enfermées dans cette terrible cage, avant d’être vendues à des riches orientaux contre de sales petro-dollars.

Ici le pirate Michel a réussi de vendre tous les anciens bijoux de Hedi. – En un mot : de grands enfants ont joué au gendarme et au voleur, aux pirates pour faire peur, et sont devenus des enfants. La plupart des spectateurs ont été enchantés, jamais auparavant on a filmé et photographié autant qu’à cette attaque de pirates !
C’est mon rapport du jour depuis la Côte d’Azur où se passent parfois des choses imprévisibles. Je joins seulement ces quelques photos prises ce jour là, car plus ne serait pas supportable …

Meilleurs souvenirs de Sanary, nid des pirates !

Albert
Journaliste autrichien


GIF - 8.8 ko
A
GIF - 10.1 ko
P
GIF - 9.4 ko
S

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le dimanche 13 août 2017